Ralph Lauren, Giorgio Armani, Yoox-Net à Porter et Gucci au mois d’octobre dernier, un à un, les géants de la mode bannissent la fourrure de leurs collections. Aujourd’hui, c’est au tour de l’Américain Michael Kors d’opter pour une mode plus respectueuse de la vie animale en faisant part de sa décision de ne plus utiliser de fourrure animale pour ses produits. Une politique qui s’appliquera également à la marque Jimmy Choo, rachetée par Michael Kors en juillet dernier. « Cette décision marque un nouveau chapitre, alors que notre société continue d’évoluer dans l’usage de technologies innovantes, déclare John D. Idol, président et directeur général de Michael Kors dans un communiqué. Grâce à des progrès technologiques dans la fabrication, nous sommes aujourd’hui en mesure de créer des fourrures synthétiques très luxueuses ». Des développements qui seront dévoilés lors du prochain défilé de la marque, au mois de février 2018 dans le cadre de la fashion week de New York.

Au mois de juin, une vingtaine d’activistes de la cause animale avaient interrompu durant près de dix minutes un discours de Michael Kors au Metropolitan Museum of Art de New York pour protester contre l’utilisation de la fourrure dans les collections de la marque.

PARTAGEZ CET ARTICLE :