Alors que l’on estime que d’ici 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans les océans, plusieurs marques et groupes internationaux s’engagent afin de réduire le fléau de la pollution plastique, en agissant directement à la source. 

Ainsi, lundi 29 octobre, Burberry, Stella McCartney, les groupes Inditex, H&M, L’Oréal ou encore Unilever, ont signé le nouvel accord mondial New Plastics Economy Global Commitment. Une initiative menée par la fondation Ellen MacArthur en collaboration avec le programme des Nations unies pour l’environnement, dans le but d’apporter des solutions à la crise environnementale amenée par la pollution plastique. Au total, les 290 marques, gouvernements et ONG ayant signé l’accord, sont à l’origine de 20% du total des emballages produits chaque année dans le monde.

Les signataires se sont engagés à agir sur différents plans. En éliminant les emballages plastique à usage unique et inutiles de leur business model, en travaillant à la conception de nouvelles méthodes de distribution, ou encore en utilisant exclusivement des plastiques réutilisables, recyclables ou compostables à 100%.

« Nous savons qu’il est vital de nettoyer les plages et les océans mais cela ne changera pas la déferlante de plastique entrant dans la mer chaque année, a déclaré Ellen MacArthur, qui présentait cet accord lors de la conférence ‘Our Ocean’ à Bali cette semaine. Nous devons agir à la source. Le « New Plastics Economy Global Commitment » […] permet aux entreprises, aux gouvernements et au monde entier, de s’unir derrière une vision claire de ce qu’il faut pour créer une économie circulaire du plastique ». L’un des premiers objectifs de l’accord est notamment de créer « une nouvelle norme » pour les emballages en plastique et de garantir que 100% des emballages en plastique puissent être recyclés en toute sécurité d’ici 2025.

Les marques qui se sont engagées, feront état de leurs progrès chaque année et devront remplir des objectifs de plus en plus ambitieux, revus tous les dix-huit mois.

PARTAGEZ CET ARTICLE :