Nul doute que le Royal Monceau a su s’imposer sur la scène de la création artistique parisienne. Découvreurs de talent, les arts advisors nous présentaient ce jeudi, les shoppings bags de Fred Allard, un sculpteur niçois, un tantinet iconoclaste, pop artiste dans l’âme, dans la droite ligne d’Andy Warhol.

Ne vous posez plus la question, aucun lien de parenté avec Alexandre Allard, re-initiateur originel de ce haut lieu de la branchitude parisienne – ndlr pour Perrine -.

Son passé de créateur d’un laboratoire de mode pendant de nombreuses années, inspire ses créations. Les shoppings bags présentés allient les codes de la rue à ceux du luxe. Un mixe vibrant de produits iconiques qui ont appris à vivre ensemble et qui se retrouvent aujourd’hui cristallisés dans des inclusions de résines.

En collaboration avec les galeries Bartoux, Le Royal Monceau expose jusqu’au 20 novembre, cinquante créations uniques sous le thème Shopping bag, qui nous questionnent entre contenus et contenants, entre surface et intériorité, entre superficialité et profondeur. Un artiste au physique de fashion hédoniste, qui nous donne envie de le rencontrer car derrière son côté fashion branché, on pressent un personnage profond, habité d’une sincère envie de s’affranchir des codes, tout en les figeant pour l’éternité. A bientôt Mister Fred… et bravo d’avoir scellé votre Rolex à tout jamais.  On a bien adoré !

Royal Monceau, 37, avenue Hoche, 75008 Paris.
Exposition jusqu’au 20 novembre.
http://www.raffles.com/paris/

Tarif des œuvres, de 9 000 à 50 000 euros incluant le socle qui sert aussi de caisse de transport. Possibilité de réalisation sur mesure après échange avec l’artiste.

PARTAGEZ CET ARTICLE :