Un jour avant le 5 Juin, journée mondiale de l’environnement  et des océans, Gucci dévoilait sa plateforme « Gucci Equilibrium ». Par cet exercice, Gucci souhaitait démontrer son engagement en matière de développement durable. Ce lancement fait partie d’un plan à 10 ans, construit autour de 3 piliers : l’environnement, les gens et l’innovation.

Nul n’est sans ignorer que l’industrie de la mode est, parmi les plus polluantes au monde. Un constat qui sensibilise particulièrement les Millennials, qui se tournent de plus en plus vers les marques qui partagent leurs valeurs.

Fin 2017, Gucci achetait 102 tonnes de GOTS  coton certifié, équivalent  à 13% des besoins de la maison. Gucci a aussi engagé un programme visant à utiliser les fibres recyclées tout   insufflant une nouvelle forme de polyester dans ses collections de prêt-à-porter, 100% issue de bouteilles recyclées.

Gucci a par ailleurs commencé à bannir le PVC de ses collections. En 2018, la marque annonçait avoir produit 40,000 paires de chaussures semelles contenant 50% de bio-plastique.

Gucci equilibrium est donc un premier pas de la part de Gucci pour mettre en valeur différentes initiatives en faveur de l’environnement par l’usage de nouveaux matériaux moins polluants ou de colorants moins agressifs. Mais Gucci equilibrium, c’est aussi l’égalité des genres, la formation, la protection des femmes… Tout un programme en somme ! Les Millennials devraient s’y retrouver…

PARTAGEZ CET ARTICLE :