Dévoilée il y a quelques heures à peine, la dernière couverture du magazine Forbes défraie déjà la chronique. C’est en effet à la benjamine du clan Kardashian Kylie Jenner que le magazine d’affaires américain a choisi de dédier sa cover du mois d’août. Et pour cause, à seulement 20 ans (elle fêtera son 21e anniversaire au mois d’août), la starlette de télé-réalité est assise sur une fortune estimée « au bas mot » à 900 millions de dollars, et se place en bonne position pour détrôner Mark Zuckerberg au rang des plus jeunes entrepreneurs à être devenu milliardaires…

Un empire qu’elle doit à sa marque de cosmétiques, Kylie Cosmetics, lancée il y a près de deux ans et florissante grâce au succès rencontré par ses « lip kits » sensés augmenter le volume des lèvres. Mais au-delà de son business beauté, estimé à 800 millions de dollars par Forbes et dont elle possède la totalité des parts, la starlette capitalise sur sa colossale communauté digitale. Sur Instagram, Kylie Jenner cumule pas moins de 110 millions d’abonnés, qui la propulsent directement dans le top 10 des célébrités les plus suivies au monde. Avec sept employés à plein temps seulement, Kylie Jenner témoigne d’un « nouveau modèle d’utilisation de la célébrité », souligne Forbes. « Au fond, tout ce que fait Jenner pour gagner tout cet argent, c’est utiliser son audience sur les réseaux sociaux ».

Sous le feu des projecteurs depuis l’âge de dix ans via le reality-show « Keeping up with the Kardashian », la starlette a largement su profiter de sa notoriété. Au mois de février, la jeune businesswoman avait ainsi savamment mis en scène l’annonce de la naissance de sa fille, après sept mois de silence radio sur les réseaux sociaux. Kylie Jenner avait alors posté une vidéo illustrant les moments forts de sa grossesse, visionnée plus de 11 millions de fois en quelques heures à peine. Une mise à profit stratégique de la célébrité et de la fascination du public pour le clan Kardashian, qui devrait assurer à la jeune femme encore de beaux jours devant elle…

PARTAGEZ CET ARTICLE :