Demna Gvasalia a annoncé ce lundi matin quitter ses fonctions de directeur artistique de Vetements, le label qu’il avait fondé il y a près de cinq ans avec son frère, Guram Gvasalia, et un groupe d’amis.

Une nouvelle pour le mois surprenante sur laquelle le créateur est revenu dans les colonnes du WWD. « J’ai commencé Vetements parce que la mode m’ennuyait. Contre toute attente, la mode a changé une fois pour toutes depuis l’apparition de Vetements et cela a ouvert les portes à beaucoup d’autres. J’ai donc le sentiment d’avoir accompli ma mission d’innovateur en termes conceptuel et de design auprès de cette marque exceptionnelle, tandis que Vetements a mûri en devenant une entreprise capable de transformer son héritage créatif en un nouveau chapitre« .

Fondé début 2014, le label s’était rapidement attiré les louanges de la critique grâce à ses collections aux influences underground, à contre-courant des tendances du moment et des consensus en matière d’esthétisme, jouant avec brio et non sans ironie sur les volumes, les logos, les accumulations… Au point de s’attirer l’intérêt du groupe Kering, qui nommera Demna Gvasalia à la tête de la création de Balenciaga en 2015. Un rôle auquel le designer pourra désormais se consacrer pleinement, puisque l’avenir de Vetements sera désormais assuré par le collectif

« Vetements a toujours été un collectif d’esprits créatifs » souligne Guram Gvasalia. « Nous continuerons à repousser les limites encore plus loin, en respectant les codes et les valeurs authentiques de la marque, et continuerons à soutenir une créativité honnête et un talent authentique. Ce que Demna a accompli au cours des dernières années représente un chapitre clé de l’histoire de Vetements. Nous sommes très reconnaissants à Demna d’avoir contribué au grand élan de la maison », précise Gvasalia, indiquant également que « de nouveaux projets et des collaborations inattendues » seraient révélés très prochainement.

PARTAGEZ CET ARTICLE :