Le couturier franco-tunisien Max Azria s’est éteint dans la nuit du 6 mai 2019 à Houston, aux Etats-Unis. Diffusée par plusieurs médias américains, l’information a été confirmée par son épouse, Lubov Azria. 

Né le  à Sfax, en Tunisie, Max Azria était arrivé en France à l’âge de 13 ans. C’est à Paris, dans le quartier du Sentier, qu’il avait fait ses premiers pas dans l’industrie textile. À la fin des années 80, alors installé à Los Angeles,  il avait fondé BCBGMAXAZRIA, une marque de prêt-à-porter féminin haut de gamme, qui avait rapidement rencontré un franc succès.

En 1998, il avait racheté la marque éponyme du couturier français Hervé Léger, connu pour ses robes à bandes élastiques adulées par les célébrités. En 2004, il avait lancé la ligne de luxe Max Azria Atelier et la ligne Max Azria en 2006. Également propriétaire de Manoukia et Dorotennis, le groupe BCBG Max Azria avait englobé plus d’une vingtaine de marques, avant de déposer le bilan en 2017, un an après que le couturier ait quitté ses fonctions à la tête du groupe. L’ensemble des marques du portefeuille du groupe avaient été acquises par la société Marquee Brands.

Âgé de 70 ans, Max Azria avait reçu de nombreuses récompenses au cours de sa carrière, parmi lesquelles le Fashion Designers of America Award du CFDA en 1998. Depuis son départ du groupe de mode éponyme, il occupait un poste à la direction exécutive ZappLight, une entreprise américaine spécialisée dans les ampoules LED.

PARTAGEZ CET ARTICLE :