Le groupe chinois Gansu Gangtai Holding a annoncé avoir acquis 85% du capital du joaillier italien Buccellati. Depuis 2013, c’est le fonds d’investissement Clessidra qui détenait la majorité du capital de la société par actions. 

Buccellati passe sous pavillon chinois. Dans un communiqué diffusé mardi 1er août, Gansu Gangtai Holding annonçait avoir pris le contrôle de la maison italienne fondée en 1919. Le chinois, coté à la Bourse de Shanghai, a acquis 85% du capital de la société dans le cadre d’une opération qui valorise la totalité de Buccellati à 230 millions d’euros. Les 15% restants seront conservés par Clessidra et la famille Buccellati, qui assure toujours aujourd’hui la direction de l’entreprise.

Gansu Gangtai Holding a également fait part de son intention de mettre en place un plan d’investissement de 200 millions d’euros afin d’accompagner le développement de la maison, notamment en accélérant sa présence à l’international et en se déployant sur de nouveaux marchés tels que l’Asie, l’Europe de l’Est et le Moyen-Orient. Le groupe prévoit ainsi l’ouverture de 88 magasins de la marque.

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :