Après LVMH, au tour de Kering d’annoncer des résultats records pour le premier semestre de l’exercice 2017. Le groupe français a notamment bénéficié du dynamisme remarquable de sa division Luxe, et de ventes en hausse dans l’ensemble des zones géographiques.

Au premier semestre de l’exercice 2017, le groupe Kering affiche un chiffre d’affaires en hausse de +28,2% en données publiées et +26,5% en comparable, à 7,3 milliards d’euros. Le résultat opérationnel courant croît de +57,1% à 1,27 milliard d’euros. La marge opérationnelle revendique une excellente progression de 330 points de base à 17,5% du chiffre d’affaires.

Les performances du groupe ont notamment été tirées par sa division Luxe, qui réalise une « performance historique » et fleurit de +28,3% en comparable. Gucci, locomotive du groupe Kering, enregistre un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros, en hausse de +43,4% par rapport au premier semestre 2016, confirmant le succès de la nouvelle vision créative insufflée par Alessandro Michele à la maison. Désormais menée par Anthony Vaccarello, Saint Laurent affiche une progression de +28,5% de ses ventes, qui atteignent un montant de 710 millions d’euros. Les ventes de l’ensemble des autres marques de l’activité Luxe progressent de +10,6% en données publiées et +10,1% en comparable, croissance à laquelle participent toutes les zones géographiques hors Amérique du Nord. Le résultat opérationnel courant s’établit à 35,9 millions d’euros.

Le pôle Sport et Lifestyle progresse de +14,3%, et dépasse pour la première fois le seuil des 2 milliards d’euros avec un chiffre d’affaires s’élevant à 2,08 milliards d’euros. Grâce à plusieurs collaborations à succès, notamment avec Rihanna et Usain Bolt, Puma réalise à nouveau une performance remarquable et enregistre une très forte croissance de ses ventes (+15,7% en comparable) sur tous les principaux marchés.

« L’exécution de notre stratégie nous permet de réaliser sur l’ensemble du semestre une croissance exceptionnelle de notre chiffre d’affaires, nettement supérieure à celle du secteur, et des niveaux de résultat et de marge opérationnelle records« , a déclaré  François-Henri Pinault, Président-directeur général de Kering. Cet excellent premier semestre renforce notre confiance dans la capacité du groupe à signer une nouvelle année de croissance et d’amélioration de sa performance opérationnelle ».

Dans un communiqué, le groupe s’est toutefois montré prudent en indiquant évoluer dans un environnement incertain, « qu’il s’agisse du contexte macro-économique ou des aléas géopolitiques« , avec des « événements qui peuvent notamment influencer les tendances de consommation et les flux touristiques« .

PARTAGEZ CET ARTICLE :