Propriété de Glenmorangie (LVMH) depuis 1997, Ardbeg a dévoilé ses plans concernant l’extension de sa distillerie historique de l’île d’Islay, où elle est installée depuis 1885, dans le but de « répondre à une demande croissante des amateurs de plus en plus nombreux du single malt produit par l’entreprise ». Une demande qui enregistre une croissance continue, notamment depuis la création du Comité Ardbeg en 2000, qui rassemble plus de 100 000 adeptes et ambassadeurs de la maison dans 140 pays du monde.

Dans le cadre de ce projet d’extension, Ardbeg entend doubler sa capacité de production en passant de deux à quatre alambics, tout en continuant d’employer un processus de fabrication artisanal. Le nouveau site, qui devrait être opérationnel à l’horizon 2019, permettra à la maison de réaliser son objectif de production, soit 2,4 millions de litres de whisky par an.

« Le whisky Ardbeg est distillé sur l’île d’Islay depuis 1815 et, avec ce nouveau site, nous ouvrons la voie aux futures générations d’amateurs de single malt pour qu’ils découvrent à leur tour le meilleur single malt de l’île d’Islay », déclare Marc Hoellinger, Président-directeur général d’Ardbeg.

PARTAGEZ CET ARTICLE :