Après plusieurs semaines de rumeurs, qui avaient atteint leur pic lundi 24 septembre, le groupe Michael Kors est sorti de son silence afin d’officialiser le rachat de la maison Versace. Une opération qui permettra au groupe d’étendre sa présence sur le marché américain, et de s’imposer parmi les leaders du luxe à l’international. 

Indépendante depuis sa création en 1978, Versace passe désormais sous le giron du groupe Michael Kors. L’américain a annoncé mardi 25 septembre s’emparer de 100% du capital de la griffe milanaise, détenue à 80% par la famille Versace et à 20% par le fonds américain Blackstone. Coût de l’opération : 2,2 milliards de dollars, soit 1,83 milliard d’euros.

Un montant conséquent, qui représente plus de 2,5 fois le chiffre d’affaires actuel de l’entreprise, et qui témoigne des grandes ambitions que nourrit Michael Kors pour le développement de Versace. Dans un communiqué, John Idol, CEO du groupe Michael Kors, qui changera de nom pour Capri Holdings Limited une fois la transaction effectuée, affirme viser un chiffre d’affaires de près de 2 milliards de dollars pour Versace dans les années à venir.

Pour ce faire, le groupe entend se concentrer sur le développement du réseau de distribution de la griffe, qui compte actuellement 200 boutiques en nom propre, mais également sur le e-commerce et la stratégie omnicanale de la marque. Autre axe de développement : les chaussures et accessoires, qui représentent pour l’heure, près de 35% du chiffre d’affaires de Versace. Un pourcentage que Capri Holdings souhaiterait faire passer à 60% d’ici les prochaines années.

« C’est un moment très excitant pour Versace a déclaré Donatella Versace suite à l’annonce de l’acquisition. Cela fait plus de vingt ans que j’ai repris l’entreprise avec mon frère Santo et ma fille Allegra. Je suis fière que Versace reste très fort dans la mode et la culture. Nous pensons que faire partie de ce groupe est essentiel au succès à long terme de Versace. Ma passion n’a jamais été aussi forte. C’est le moment idéal pour notre entreprise, qui met la créativité et l’innovation au cœur de toutes ses actions pour grandir ».

Donatella Versace deviendra par la suite actionnaire de Capri Holdings. Elle conservera par ailleurs ses fonctions au développement et à la direction artistique de la marque, tandis que Jonathan Akeroyd continuera d’occuper le poste de directeur général de l’entreprise.

PARTAGEZ CET ARTICLE :