Alors que Farfetch annonçait il y a quelques jours la création d’une co-entreprise avec le groupe Chalhoub pour se déployer au Moyen-Orient, Burberry entend bien capitaliser sur la force de frappe de la plateforme de vente en ligne d’articles de luxe, pour renforcer sa distribution à l’international et cibler davantage les jeunes consommateurs.

La marque de luxe britannique a en effet annoncé la mise en place d’un partenariat avec Farfetch, qui lui permettra de vendre  en ligne l’intégralité de ses collections de prêt-à-porter et d’accessoires dans plus de 150 pays à travers le monde. Dans un communiqué, les deux marques ont indiqué avoir travaillé en étroite collaboration afin d’offrir aux internautes une « expérience numérique cohérente et soignée ».

« Burberry a ouvert la voie au digital et il s’agit donc d’une évolution naturelle et significative pour nous, alors que nous cherchons à séduire des jeunes consommateurs soucieux de la mode », a déclaré Daniel Heaf, vice-président du e-commerce et du marketing digital de Burberry.

Durant les vingt-quatre heures qui suivront le défilé Burberry du 17 septembre prochain (le dernier de Christopher Bailey pour la maison), Farfetch proposera aux internautes un service de livraison continue. La griffe britannique dévoilera également une collection capsule tirée de ses archives, disponible sur la plateforme immédiatement après le show.

PARTAGEZ CET ARTICLE :