Le groupe L’Oréal a publié ce jeudi 12 avril des résultats trimestriels faisant état d’une légère baisse de son chiffre d’affaires, qui ressort à 6,78 milliards d’euros au 31 mars 2018, soit un recul de -1 % en données publiées. Une décélération liée à des effets de change défavorables, dont l’impact devrait atteindre 5,2 % sur la totalité de l’exercice 2018. « À données comparables, la croissance progresse toutefois de +6,8 %. Dans un contexte monétaire qui reste défavorable, ce premier trimestre témoigne de la vitalité de notre croissance organique, ce qui augure bien de l’avenir », a déclaré Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal.

Une croissance portée notamment par la division Luxe du groupe français, qui progresse de +14 %, et la Cosmétique Active, qui bondit de +10,2 % grâce aux bonnes performances de SkinCeuticals et de CeraVe sur le marché américain. La division des produits Grand Public s’avère plus modérée (+2,6 %), « très contrastée par région, avec des performances remarquables en Chine, une situation toujours difficile en France et une amélioration des écoulements aux Etats-Unis ».

Du côté des zones géographiques, les ventes ont bondi de +21,1 % en Asie Pacifique, +2,5 % en Amérique du Nord et +0,4 % sur le marché européen. Les ventes en ligne ont progressé de +33,8 %, et représentent désormais 8,8 % du chiffre d’affaires global.

PARTAGEZ CET ARTICLE :