Edward Lampert, président de Sears Holding, a remporté l’enchère pour la reprise de la chaîne américaine de grands magasins avec une offre de 5,2 milliards de dollars par l’intermédiaire de son fonds spéculatif ESL Investments. L’opération doit toutefois encore être approuvée par la justice américaine, et fera l’objet d’une audience organisée dans les prochains jours devant un tribunal de commerce de New York.

Fondée en 1893, la chaîne rencontrait depuis plusieurs années d’importantes difficultés financières, ayant abouti à une déclaration de faillite au mois d’octobre dernier.  Au mois de décembre, le milliardaire Edward Lampert, qui avait acquis le groupe en 2005, présentait une offre de reprise à 4,4 milliards de dollars, qui s’était soldée par un échec. Le 8 janvier, Sears Holding annonçait son intention de demander sa mise en liquidation.

La nouvelle offre présentée par Edward Lampert prendra en charge plus de 600 millions de dollars de passifs, taxes et dépenses de Sears depuis la déclaration de faillite du groupe en octobre 2018. Elle devrait permettre d’éviter la fermeture de 425 magasins à travers les Etats-Unis et de sauver environ 45 000 emplois.

PARTAGEZ CET ARTICLE :