Le joaillier américain Tiffany & Co. a vu ses résultats trimestriels bondir grâce au dynamisme du marché asiatique. Au cours du second trimestre, clos au 31 juillet, le groupe a vu ses ventes progresser de +12% à 1,08 milliard de dollars, contre 959 millions de dollars à la même période l’an dernier.

Le bénéfice net a quant à lui bondi de +26% à 145 millions de dollars. Le groupe, qui salue une « croissance généralisée » de ses ventes sur l’ensemble de ses marchés, a notamment tiré profit du dynamisme de l’Asie Pacifique, où les ventes ont augmenté de +28% à 301 millions de dollars, +11% au Japon. La zone Amériques, qui représente le principal marché du joaillier et compte pour la moitié de ses ventes totales, progresse de +8% grâce à l’augmentation des dépenses des clients locaux, tandis que les ventes en Europe ont augmenté de +5%.

Suite à l’annonce de ces résultats, Tiffany & Co. a relevé sa prévision de bénéfice par action sur l’exercice 2018 dans une fourchette de 4,65 à 4,80 dollars contre 4,50-4,70 dollars précédemment.

PARTAGEZ CET ARTICLE :