Kering Eyewear, la branche dédiée à l’activité de lunetterie du groupe de luxe Kering, a annoncé la mise en place d’un partenariat avec la société italienne Bio-on, portant sur la création de lunettes conçues à partir de matériaux innovants et éco-responsables.

Kering Eyewear se lance dans le bio. La société italienne de bioplastique Bio-on, spécialisée dans les PHAs (polyhydroxyalkanoates) et cotée à la Bourse de Milan, a annoncé la création d’un partenariat avec Kering Eyewear. Celui-ci se traduira par le développement de nouveaux matériaux produits à partir d’une matière plastique « révolutionnaire » Minerv PHAs, naturelle et entièrement biodégradable. Les chercheurs des deux entités travailleront en étroite collaboration afin de mettre au point de nouveaux matériaux éco-responsables et durables, intégrés à l’utilisation de l’acétate de cellulose, l’une des matières les plus utilisées dans la fabrication de lunettes.

« C’est la première fois, dans le monde entier, qu’une entreprise du secteur de la lunetterie décide d’entreprendre une recherche à l’aide de nos propres bio-polymères, indique Marco Astorri, PDG de Bio-on. La créativité alliée à la technologie donnera naissance à des articles aux caractéristiques les plus innovantes. Nos laboratoires et nos scientifiques développeront une vaste gamme de nouvelles formules, en donnant libre cours à la créativité des designers les plus exigeants ».

« Ce partenariat avec Bio-on témoigne de façon concrète l’intérêt que porte Kering Eyewear à la durabilité, mais aussi à la volonté de faire preuve d’innovation dans un secteur consolidé. Notre groupe est convaincu du fait qu’une entreprise intelligente est nécessairement une entreprise durable », souligne Roberto Vedovotto, PDG de Kering Eyewear

PARTAGEZ CET ARTICLE :