À l’occasion de la seconde édition du salon Viva Technology, organisé par Les Echos et Publicis, qui se déroulait du 24 au 26 mai, le groupe LVMH décernait à une start-up française, son prestigieux LVMH Innovation Award. Après Heuritech l’an passé, cette année, c’est la start-up Oyst qui s’est distinguée parmi les quelque trente entreprises finalistes, sélectionnées parmi plus de 800 candidatures.

Fondée en 2016 par Julien Foussard et Quentin Vigneau, Oyst propose une solution pour pallier à la faiblesse du taux de conversion dans le secteur du e-commerce (2% contre 55% en magasin physique), liée à la longueur et la complexité des parcours d’achats. La jeune pousse a donc développé un bouton d’achat 1-click, permettant aux internautes de régler leur achat en un seul clic et d’éviter les 7 étapes classiques – que sont ajouter au panier, valider le panier, créer un compte, choisir la livraison, remplir son adresse, payer et confirmer – , et ce, sur n’importe quel site marchand. Une solution ayant vocation à fluidifier et améliorer l’expérience shopping online, afin de limiter le phénomène d’abandon du panier au moment du règlement qui serait en moyenne de 63%, tout en boostant le taux de fidélisation de 19%. De plus, Oyst garantit la protection anti-fraude, grâce à son outil de fraud-scoring qui permet un niveau de sécurité à 100%.

« Nous partageons des valeurs communes avec LVMH, notamment en ce qui concerne l’obsession de l’expérience client. Chez Oyst, nous avons à cœur d’anticiper le shopping de demain et cherchons à construire l’expérience d’achat la plus simple et fluide », a expliqué Julien Foussard dans un communiqué diffusé par le groupe.

Lancé l’an dernier à l’occasion de la toute première édition du salon Viva Technology, le LVMH Innovation Award a pour objectif d’identifier les idées les plus innovantes dans les secteurs du commerce et du luxe, mais aussi d’offrir un accompagnement personnalisé aux entreprises sélectionnées afin d’accompagner leur expansion. À cet effet, Oyst aura l’opportunité de rejoindre la Maison des Startups LVMH au sein de l’incubateur Station F, et de bénéficier du soutien et de l’expertise du groupe durant un an. « Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec le groupe LVMH qui va nous permettre d’asseoir notre légitimité au sein de notre marché et, nous l’espérons, de nous développer à l’étranger », a déclaré Julien Foussard.

PARTAGEZ CET ARTICLE :