Le groupe Hermès a annoncé ce mercredi 6 février la création d’un nouveau site de production sur le territoire français. Situé à dans l’Eure, il devrait accueillir quelque 250 artisans et collaborateurs. 

Hermès poursuit le développement de ses activités de maroquinerie et de sellerie dans l’Hexagone, avec la construction d’une nouvelle maroquinerie située à Louviers, dans l’Eure, qui devrait être inaugurée à l’horizon 2021. À terme, le site devrait accueillir quelque 250 artisans, qui « exerceront leurs savoir-faire pour la fabrication d’objets en cuir », précise la marque dans un communiqué. À cette occasion, Hermès renouvellera son partenariat avec Pôle Emploi pour le recrutement des artisans maroquiniers-selliers, ainsi qu’avec le lycée des Métiers d’Art Augustin Boismard à Brionne (Eure) et le Haras national du Pin (Orne) pour leur formation.

Il s’agira du second site de production du groupe dans la région Normande, après l’inauguration en juin 2017 de sa manufacture de Val-de-Reuil (Eure), également dédiée à l’activité Maroquinerie-Sellerie du groupe de luxe. Un pôle qu’Hermès entend continuer à développer, en raison de son dynamisme et de son poids sur les ventes globales du groupe. Au troisième trimestre de l’exercice 2018, le segment affichait ainsi une progression de +11,7%, et représentait près de la moitié du chiffre d’affaires du groupe, qui atteignait 1,46 milliards d’euros.

À ce jour, Hermès compte 16 sites de production en France pour 3300 artisans selliers-maroquiniers fabriquant des selles, des articles d’équitation en cuir, des sacs, des bagages et de la petite-maroquinerie. Au 30 juin 2018, le groupe employait 13 700 salariés à travers le monde dont 8500 personnes en France.

PARTAGEZ CET ARTICLE :