Après le groupe AccorHotels, qui s’est récemment allié à l’opérateur Katara Hospitality pour créer un fonds d’investissement d’un milliard de dollars dédié au secteur de l’hôtellerie en Afrique subsaharienne, au tour du groupe Hyatt Hotels Corporation d’étendre son emprise sur le continent. Le groupe hôtelier vient en effet d’annoncer sa volonté de doubler son portefeuille d’hôtels en Afrique, avec l’ouverture de neuf nouveaux établissements dans sept pays du continent d’ici 2020.

« Le renforcement de notre présence hôtelière existante dans les capitales d’Afrique de l’Est a permis à Hyatt de continuer à développer notre marque dans le reste du continent », a déclaré dans un communiqué Takuya Aoyama, vice-président du développement chez Hyatt pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Dans les faits, le groupe entend renforcer sa présence dans plusieurs de ses marchés existants, avec l’ouverture de deux hôtels au Maroc, un en Egypte et un en Tanzanie. Par ailleurs, le groupe fera également son entrée en Algérie, en Ethiopie, au Kenya ainsi qu’au Sénégal. Le premier établissement à ouvrir ses portes dans le cadre de ce plan de développement, sera le Aéroport Hyatt Regency d’Alger, en Algérie, dont l’inauguration est prévue pour 2019.

PARTAGEZ CET ARTICLE :