Il n’y a pas que les maisons de couture que le mercato des dirigeants semble toucher de plein fouet… Lundi 19 mars, le groupe Condé Nast annonçait le départ de Xavier Romatet, président de Condé Nast France depuis 2006 et parallèlement vice-président et membre du comité exécutif de Condé Nast International depuis le 1er janvier 2017. Au cours de son mandat à la tête de la filiale française du groupe de presse américain, Xavier Romatet a notamment piloté le lancement de GQ France, Vanity Fair France ou plus récemment, la refonte du magazine Glamour. Son départ sera effectif au mois de mai prochain.

« Je suis fier du travail accompli (…) et de tout ce que nous avons créé en digital et diversification. Je préfère reprendre ma liberté car le groupe fait évoluer sa culture et son organisation et je suis convaincu que d’autres qualités avec un autre profil seront mieux adaptés à cette nouvelle étape », déclare le dirigeant dans un post publié sur LinkedIn.

Selon plusieurs sources, Xavier Romatet pourrait être amené à prendre la direction de la future entité formée par Lagardère, Mondadori et le groupe Marie Claire.

PARTAGEZ CET ARTICLE :