Accusé d’agressions et de harcèlement sexuel par plusieurs mannequins, le sulfureux photographe de mode Terry Richardson fait aujourd’hui l’objet d’une enquête de la part du New York City Police Department (NYPD). 

Connu pour ses clichés explicites et parfois controversés, le photographe de mode Terry Richardson avait de nouveau été propulsé sous le feu des projecteurs au mois de décembre dernier, suite aux révélations de Lindsay Jones et Caron Bernstein. Les deux mannequins, dont les témoignages s’ajoutent à la longue liste d’accusations à l’encontre du photographe depuis 2005, avaient révélé avoir été les victimes d’agressions sexuelles de la part de Richardson, au cours de séances photo mode qui auraient eu lieu en 2003 et 2007. Des charges que le photographe avait fermement démenti, arguant que si les faits avaient effectivement eu lieu, les mannequins avaient toujours été consentantes.

Selon le NY Daily News, qui révèle qu’une enquête a été ouverte par la NYPD mardi 2 janvier à l’encontre du photographe, les autorités auraient recueilli de nombreux témoignages de la part de victimes présumées de Terry Richardson, et auraient également contacté l’agence de mannequinat Model Alliance pour participer à l’enquête.

Au mois d’octobre 2017, au lendemain de la parution d’un article du Sunday Times qualifiant le photographe américain de « Weinstein de la mode », le groupe de presse Conde Nast (VogueVanity FairGQ ou encore Glamour) avait fait part de sa décision de ne plus travailler avec Terry Richardson et ne plus publier ses clichés. Plusieurs marques, telles que Valentino, Bulgari et Diesel avaient également annoncé la fin de leurs collaborations avec le photographe.

PARTAGEZ CET ARTICLE :