Au mois de septembre dernier, le groupe LVMH prenait une participation majoritaire au capital de la maison Jean Patou et nommait à sa direction artistique, le créateur français Guillaume Henry, artisan du renouveau de Carven, pour en relancer l’activité prêt-à-porter.

Afin de mener à bien sa stratégie et imposer la marque sur la scène mode internationale, c’est à Sophie Brocart que le groupe a confié la direction générale de la maison. Véritable vétérante de l’industrie de la mode et du luxe, elle sera chargée de « relancer cette maison emblématique de l’histoire de la mode et du parfum », a déclaré Sidney Toledano, PDG du LVMH Fashion Group, la filiale du groupe qui fédère les marques Celine, Fendi, Givenchy, Pucci, Kenzo et Loewe, et dans laquelle sera intégrée Jean Patou.

Diplômée de l’Ensae ParisTech, l’ENS et l’école Polytechnique, c’est au sein du groupe LVMH que Sophie Brocart avait fait ses armes. D’abord au sein du département RH puis au marketing de Louis Vuitton. En 2000, elle avait rejoint Céline comme responsable de la maroquinerie et des accessoires, puis responsable du retail et du wholesale pour les marchés Benelux, suisse et français. Directrice générale des parfums Fréderic Malle entre 2010 et 2012, elle avait réintégré les rangs de LVMH en 2013 pour prendre les rênes de la marque Nicholas Kirkwood. Elle a également participé activement à la recherche de nouveaux talents, et encadré les lauréats du concours LVMH Prize.

PARTAGEZ CET ARTICLE :